ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA FIF : MISSION REUSSIE POUR LE PRÉSIDENT BAVIEUX TOURÉ

post image

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA FIF : MISSION REUSSIE POUR LE PRÉSIDENT BAVIEUX TOURÉ

Le Président de la FEMAFOOT, Mamoutou Touré « Bavieux », désigné par l’instance suprême du football mondial (FIFA) pour superviser les travaux de l’Assemblée générale élective de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a accompli sa mission avec brio grâce à la conduite des travaux dans un climat apaisé. C’était hier samedi 23 avril à la Fondation Félix Houphouët Boigny à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire).

En effet, dans son discours d’ouverture, le Président Bavieux Touré a rappelé la nécessaire cohésion et d’unité de l’ensemble des acteurs, un gage du renouveau du football ivoirien.

« Le football, véritable phénomène de société, a atteint un niveau de passion dans nos quotidiens que nous nous devons d’avoir raison garder pour ne pas abîmer l’édifice commun. Chacun des candidats à cette élection est une fierté pour le peuple ivoirien. Par ce motif, aucun d’entre eux ne doit perdre de vue que le football est facteur d’unité et de cohésion et non un moyen de diviser les hommes et les femmes qui ont à certains moments de leur vie cheminé ensemble. La Coupe d’Afrique des Nations Total Énergies Côte d’Ivoire 2023, déjà lancée avec l’inauguration du bureau de la CAF à Abidjan constitue un grand défi que la famille du football ivoirien doit relever, dans l’unité et avec l’Afrique toute entière qui vous regarde. Faisons en sorte qu’au terme de cette épreuve, le nouveau président puisse insuffler rapidement une nouvelle dynamique pour le bonheur des fans ivoiriens et africains. », a-t-il insisté.

Lors de cette Assemblée générale élective qui marquait ainsi la fin de la grave crise qui a secoué le football ivoirien, le discours éloquent, rassembleur et réconciliateur de Bavieux Touré, à l’ouverture et à la clôture des travaux, a été salué par l’assistance et les acteurs du football ivoirien.

Pour briguer la présidence de la faîtière du football ivoirien, 3 candidats étaient en lice, à s’avoir, Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo.

À l’issue des votes des 81 membres actifs de la FIF, Idriss Yacine Diallo a obtenu, au 2è tour du scrutin, 63 voix contre 61 pour son challenger Sory Diabaté tandis que Didier Drogba a été élimé dès le premier tour du scrutin.

Un scrutin transparent qui s’est déroulé sous  les ordres du superviseur de la #FIFA, Mamoutou Touré « Bavieux ».

Articles similaires

post image

CAN U-17 ALGÉRIE 2023 : LES AIGLONNETS F...

Le tirage au sort final de la Coupe d'Afrique des Nations U-17 TotalEnergies Algérie 2...

post image

EN VISITE DE TRAVAIL AU MALI : UNE DÉLÉG...

Composée de Sergio Bangoual, Paoulo Raoujo et notre compatriote Moussa Koné, cette dél...

post image

CHAN ALGÉRIE 2022 : FIN DE COMPÉTITION P...

En match comptant pour la dernière journée dans la poule D, les Aigles locaux se sont inclinés su...

post image

DIRECTION TECHNIQUE NATIONALE : lLE STAG...

De belles perspectives s'annoncent en 2023 ! L'année  2023 s'annonce comme une an...

post image

CHAN TotalEnergies ALGÉRIE 2022 : LE MAL...

Pour son deuxième et dernier match de la phase de poules de la 7è édition du CHAN qui...

post image

CHAN TotalEnergies ALGÉRIE 2022 : L’AMBA...

L’ambassadeur du Mali en Algérie, Mahamane Alassane Maiga, a rendu cet après-midi une...